C'est un premier roman difficile que nous livre Christophe Léon, non pas dans le sens du niveau de lecture, au contraire, on se laisse très vite happer par ce récit à la deuxième personne, malgré une ponctuation quasi absente, des incises et des phrases qui reviennent comme des refrains, mais difficile au niveau du fond : du début à la fin, c'est d'une rare violence morale et physique, le langage est cru, accroissant encore la dureté de la vie de cette jeune Amandine Clovis, épouse Keddha, qui décrit ici ses 20 premières années, au milieu de ses parents d'abord, puis avec son mari. C'est un univers particulier, violent, qui pousse à réagir, à réfléchir sur notre monde, mais on s'éprend parfois malgré tout de tendresse pour l'héroïne. Ecrit d'une main de maître, c'est un roman à découvrir, toutefois âmes sensibles aimant les belles histoires, s'abstenir. (Laure, Les jardins d'Hélène, sur Amazon)



Christophe Léon a ce style qui nous fait reprendre confiance dans la littérature actuelle. Ah, il y a encore des choses de poids qui s'écrivent ! Avec ce roman, on est à des milliers de kilomètres de la légèreté et heureusement. Des mots et des idées. Voilà. (Zazieweb)



Sud Ouest : Les mots pour le dire


Page Magazine

Le Midi Libre  
Christophe Léon a ce style qui nous fait reprendre confiance dans la littérature actuelle. Ah, il y a encore des choses de poids qui s'écrivent !... Il a du talent, cet auteur-là, c'est certain. Je vous conseille plus que vivement cette lecture, vous n'en sortirez pas indemnes et c'est vraiment différent de ce que l'on peut voir ailleurs... (Ireneg, www.guidelecture.com)



Avec ce premier roman, Christophe Léon fait la preuve de sa maîtrise d'un style outrancier, violent et cru, loin du politiquement correct. Tu t'appelles Amandine Keddha est aussi remarquable par sa construction, une succession de longues phrases, souvent relancées par des leitmotive. C'est un livre qui par sa démesure, est aussi hilarant ; par sa description notamment de la vie de province, toute en hypocrisie, en mensonges, en veulerie. (Librairie Auchan)

Les Inrocks : Un premier roman rageur...


Le Soir ...


France Culture : Tu t'appelles Amandine Keddha... est un premier roman extrêmement maîtrisé et original...