Christophe Léon a publié, outre des romans et essais en littérature générale, plus de 40 romans jeunesse pour les ados et + en l'espace de 10 ans, et a été récompensé par de nombreux prix. La protection de l'environnement, les faits de société et les dangers de la mondialisation sont les thèmes qu'il aborde à travers ses livres.  D'octobre 2015 à octobre 2108, il a été directeur de la collection Rester Vivant aux éd. du Muscadier.
                               

                                            Pour  les demandes de rencontres, salons & ateliers d'écriture, contactez : christophe@christophe-leon.fr



Dans l'enfer de Dante

Le jour de la rentrée scolaire, la vie bien rangée de Denis, collégien aux préoccupations toutes adolescentes (amitié virile, rugby et drague semi-experte), bascule en enfer, un enfer nommé Béatrice Dante. D’une histoire familiale tourmentée, ballottée de foyer en foyer, Béatrice est hospitalisée pour une commotion. Dévoué à la cause de la belle indifférente, Denis élabore un plan de fuite pour l’aider à rejoindre sa mère...


Éditions La joie de lire (2009)


La guerre au bout du couloir

Le mois de juin 1962 est très chaud à Oran.
Ce jour-là Maurice, dit Momo, se retrouve seul à la maison avec son petit frère Alain, un bébé en couche. Ses parents ont disparu, alors Momo part chercher de l’aide (surtout pour changer les couches d’Alain), mais leur tante Rosine non plus n’est pas à la maison. Des Algériens en arme défilent dans les rues. Momo et Alain sont recueillis par le vieil indigène qui leur vend des légumes au marché, il les ramène au bled. ...


Éditions Thierry Magnier (2009)

Prix NRP 2009

Sélectionné pour : Prix alTerre ado 2009

Argentina, Argentina...

C'est une histoire d'amour et de haine, dans l'Argentine  de la dictature.
C'est le récit d'une famille anéantie par l'ordre tortionnaire. C'est l'enfant Ignacio, arraché à ses parents alors qu'il n'a que six ans, et élevé par le colonel Gutiérrez et sa monstrueuse femme.
Dans le Buenos Aires d'aujourd'hui, l'homme Ignacio se souvient. de tout. Alors il parle. il nous parle.
Écoutez son histoire.


Éditions Oskar (2011)

Prix Tatoulu Noir 2013

Sélectionné pour : Prix Albert Camus 2014 / Prix des Incorruptibles 2013 / Prix Ados en Colère 2013 / Prix Sésame 2013 / Prix Passerelle(s) 2013 / Prix jeunesse 2013 de la ville de Quint-Fonsegrives / Prix Tatoulu sélection noire 2013 / Prix des collégiens de l'Hérault 2012

Silence, on irradie

Un village à l'abri d'une centrale nucléaire qui emploie les adultes. Sven se baigne en catimini dans le lac qui borde la centrale, l'eau y est très chaude malgré l'hiver. Un jour une explosion pétrifie tout. Sven, sa petite soeur Siloé et Grégoras, débile léger survivent. Lorsque des chars, des hommes vêtus de combinaisons blanches arpentent le village à la recherche de survivants, les trois enfants se terrent. Ils restent au village, seuls...

Éditions Thierry Magnier  (2009)

Prix François Villon 2011

Sélectionné par l’Éducation Nationale comme ouvrage de référence pour la 5e


Sélectionné pour : Prix Littéraire des Jeunes Lecteurs de la Seyne sur Mer - 13/15 ans 2013 / Prix des lycéens autrichiens 2012 / Prix 2011
des lycéens allemands


Écoloco, une alter-fiction

Qu’est-ce que l’écologie ? Une trouvaille lucrative du Marché à tendance « bobo », sophistiquée et intello ? Écoloco n’est ni un pamphlet contre le capitalisme, ni un essai politique. C’est avant tout une pure (0% de CO²) alternative littéraire, une charge satirique, impertinente et subversive, incitant à une remise en cause des modes de consommation soumis au diktat de l’abondance et du paraître.
Les écologistes sont-ils fous ? Adeptes de la transgression, ils délaissent la visite culturelle du samedi au supermarché pour se rendre à l’épicerie du coin. Un écoloco consomme peu, travaille moins, vit hors la civilisation, roule à vélo plutôt qu’en 4X4, manifeste plus souvent qu’à son tour et mange bio — l’infâme.

Éditions Le Somnambule  équivoque  (2008)



Beaux-Arts

Un peu de brutalité dans un monde sans douceur. Une jeune femme peintre, 12aze, trouve son inspiration en enfonçant son crayon dans l’oeil de son modèle. S’ensuit une descente aux enfers, avec l’affirmation d’un naturalisme de plus en plus sanglant chez la jeune artiste et la plongée dans l’absurde de l’éclopé. Une anarchie déliquescente qui ne pouvait que produire des monstres dont les protagonistes ne sont que les plus romanesques avatars.

Éditions Le Somnambule  équivoque  (2008)

Noces d'airain

Noces d’airain s’articule autour d’un couple. Un homme et une femme, mariés. Elle et Lui. Dans un espace unique, leur maison. Sur un laps de temps très court, un quart d’heure un dimanche matin. De 8 h 45 à 9 h. Quinze minutes peuvent-elles changer des vies ? Un univers parfois surréaliste, souvent outrancier mais toujours au plus près d’une réalité oppressante trop souvent esquivée de la vie à deux, mais qui cette fois les entraînera dans un face à face définitif.
Chacun leur tour, Elle et Lui se racontent, s’inventent, se cherchent. Chacun son secret, ses compromissions, ses petites bassesses quotidiennes. Une vie de couple disséquée minute par minute. Un "double Je" dans lequel se glisse de temps à autre le Eux d’un narrateur qui temporise, éclaire, propose.
Un couple de voisin s’immisce entre Elle et Lui. Qui sont-ils ? En quoi interviennent-ils dans cette histoire, quel est leur rôle ? Ne sont-ils pas seulement le révélateur d’un état latent  d’exaspération.
Une crise qui va les pousser, Elle et Lui, dans leurs derniers retranchements. Une confrontation au bord de la crise de nerf dans l’univers d’un couple qui ne veut plus se comprendre.
Sans oublier le chien Freddy qui aimerait bien jouer à la baballe… qui (dé)chantent. Pour combien de temps ?

Arhsens Éditions  (2008)

Nouvelles re-vertes

Treize auteurs nous peignent un tableau utopique, ironique, de la planète. une solution sans chimie pour régénérer le terre épusée d'Afrique, une ville brésilienne qui vit l'utopie au quotidien, l'histoire des trois petits cochons revisitée, la vie sans moteur, les revers de l'ultra-écologisme.

Éditions Magnier (2008, collectif)